Beethoven : biographie

 ::   :: 

      

. Beethoven : biographie

   AYOUB 24, 2009 5:34 pm



Ludwig van Beethoven a t
baptis le 17 dcembre 1770
Bonn. Sa famille tait originaire
du Brabant, en Belgique. Son pre
tait musicien la Cour de
Bonn, avec un penchant certain pour la boisson.
Sa mre a toujours t
dcrite comme une femme douce, efface
et attentionne. Beethoven disait
d'elle qu'elle tait "sa meilleure
amie". La famille Beethoven eut sept
enfants, mais seuls trois garons
survivront, dont Ludwig sera l'an.

Trs tt, Ludwig s'intresse
la musique, et son pre l'instruit
jour et nuit, lorsqu'il rentre la
maison aprs les rptitions
ou la taverne. Le don de l'enfant ne fait
aucun doute, et son pre Johann envisage
d'en faire un nouveau Mozart, un enfant prodige.
Le 26 mars 1778, l'ge de
sept ans et demi, Beethoven effectue son premier concert public connu, Cologne.
Pour l'occasion, son pre annonce qu'il
a six ans. De ce fait, Beethoven pensera toujours
tre plus jeune qu'en ralit.
Mme bien plus tard, lorsqu'il recevra
une copie de son acte de baptme, il
estimera qu'il s'agit de celui de son frre
Ludwig Maria n deux ans avant lui
et dcd en bas ge.


Mais les capacits pdagogiques
et musicales du pre sont limites.
Bientt Ludwig apprendra la musique,
notamment l'orgue et la composition, auprs
de musiciens renomms, tels que Christian
Gottlob Neefe. Ce dernier prendra totalement
conscience des capacits extraordinaires
de Beethoven. Il lui fera galement
connatre, au del de la
musique, les philosophes anciens et modernes.

C'est en 1782, au cours de sa douzime anne, que Beethoven
publie sa premire uvre : 9 variations,
en do mineur, pour piano sur une marche de
Ernst Christoph Dressler (WoO 63). Et c'est
l'anne suivante, en 1783, que Neefe
crit dans le "Magazine de la
musique", au sujet de son lve
: "S'il continue ainsi, il sera sans
aucun doute un nouveau Mozart".
En juin 1784, sur les recommandations de
Neefe, Ludwig est nomm organiste
la cour de Maximilian Franz, Prince lecteur
de Cologne. Il n'a alors pas encore quatorze ans. Cette place
lui permet de frquenter un autre milieu
que celui de sa famille et des amis de son
pre. Il rencontre alors des amis qu'il
gardera toute sa vie : la famille Ries, la
famille von Breuning et la charmante Eleonore,
Karl Amenda, le violoniste, Franz Gerhard
Wegeler, ami mdecin qui ira galement
Vienne, etc.
A la maison, peu peu, Ludwig remplace
son pre. Financirement tout
d'abord, car Johann, souvent pris de boisson,
est de moins en moins capable d'assumer sa
place au foyer et sa fonction la
Cour. Le jeune Beethoven se sentira responsable
de ses deux frres, et il assumera
cette responsabilit toute sa vie,
parfois mme jusqu' l'outrance.
Conscient lui aussi du don de Beethoven,
c'est ses frais que le Prince Maximilian
Franz l'envoie Vienne, en 1787, pour
rencontrer Mozart et parfaire son ducation
musicale. Vienne est alors la ville phare
de la culture musicale. De la rencontre entre
Mozart et de Beethoven, il n'existe que des
textes la vracit
incertaine. Mozart aurait dit "N'oubliez
pas ce nom, vous en entendrez parler !".
Mais une lettre rappelle Beethoven
Bonn : sa mre est mourante. La seule
personne de sa famille avec laquelle il avait
cr des liens affectueux forts et
rciproques s'teint le 17 juillet 1787.
Cinq ans plus tard, en 1792, Beethoven repart
Vienne, bnficiant
d'une rente assure par le Prince Electeur
pendant deux ans, toujours pour dvelopper
son rudition musicale. Il ne reverra
jamais plus sa ville natale. Son ami Waldstein
lui crit ces mots : "... Recevez
des mains de Haydn l'esprit de Mozart"...



A Vienne, le jeune musicien prend des
leons avec Haydn, puis avec
Albrechtsberger et Salieri. Il tonne
et sduit Vienne par sa virtuosit
et ses improvisations au piano. En 1794,
Beethoven compose son opus 1, trois
trios pour Piano. L'anne suivante,
Beethoven organise sa premire
reprsentation publique
Vienne (une "Acadmie")
au cours de laquelle il y joue ses propres
uvres. Puis suivra une tourne
: Prague, Dresden, Leipzig et Berlin
avant de partir pour un concert
Budapest.

Les rencontres que fait Beethoven
Vienne sont nombreuses. Tout le monde de la
musique et de l'aristocratie admire le jeune
compositeur. Ces mlomanes seront les
plus grands soutiens de Beethoven. Il se fchera
rgulirement avec les uns et
les autres, puis fera trs souvent
amende honorable. Son talent excusera son
comportement excessif et impulsif.
En 1800, Beethoven organise un nouveau concert
Vienne comprenant, notamment, l'excution
de sa premire symphonie. Bien qu'aujourd'hui
nous la considrons classique dans
sa conception et proche des symphonies de
Mozart et de Haydn, certains auditeurs trouvrent cette
composition trange, ose, outre.
Le gnie de Beethoven, qui n'est pas
encore pleinement expos cette
poque, pointe dj,
repoussant les usages musicaux tablis.


C'est en 1801 que Beethoven avoue
ses amis de Bonn sa crainte de devenir
sourd. A Heiligenstadt, en 1802, il rdige
un texte clbre dans lequel il explique
sa rvolte face au drame qu'il
vit : lui, un musicien, devenir sourd,
voil une fatalit
laquelle il ne souhaite pas survivre.
Mais la musique le rappelle. Et il crit
qu'il sait avoir beaucoup d'autres domaines
musicaux explorer, dcouvrir,
et lguer. Beethoven ne
se suicidera pas, fera connatre
peu peu son handicap grandissant,
et il se jettera dans la composition d'uvres
grandioses : d'exceptionnelles sonates
pour pianos (notamment la Tempte
et la Chasse, opus 31), la deuxime
et la troisime symphonie - L'Eroca
- et bien d'autres encore.

Cette troisime symphonie, Beethoven
l'crit en hommage un grand homme,
Bonaparte. Celui-ci est alors considr
comme le librateur des peuples, issu
de la Rvolution Franaise,
porteuse d'espoir. Lorsque le Premier Consul
se dclarera Empereur, Beethoven effacera
rageusement le nom de Bonaparte de la ddicace
de cette symphonie.
Le 7 avril 1805 sera la premire interprtation
publique de la symphonie Hroque.


Par ailleurs, Beethoven a enfin termin
son opra, Leonore, le seul qu'il
crira. Il le corrigera et crira
4 ouvertures diffrentes.
Le nom de l'opra deviendra alors
Fidelio, contre la volont du compositeur.
Le 20 novembre 1805 se droulera
la premire devant un public
clairsem d'officiers Franais.
Car Napolon, la tte
de son arme, a pris Vienne une
premire fois. Cela se reproduira
en 1809.
avatar
AYOUB
Admin
Admin

: 2938
: 23
: islalmayoub94.skyrock.com
Personalized field :
: 3353
: 10/09/2008

http://islamayoub94.skyrock.com

    

. : Beethoven : biographie

   AYOUB 24, 2009 5:36 pm

Les annes suivantes, l'activit
cratrice du compositeur est intense.
Il compose plusieurs symphonies, dont la Pastorale,
l'ouverture de Coriolan, la fameuse Lettre
pour Elise. Il prend quelques lves,
qu'il trouvera jeunes et belles et dont il
tombera parfois amoureux. L'Archiduc Rudolphe,
frre de l'empereur, devient galement
son lve, son ami, et bientt
l'un de ses protecteurs.
En 1809, Beethoven songe quitter
Vienne sur l'invitation de Jrome Bonaparte.
Son amie de toujours, la Comtesse Anna Marie
Erdödy, le retient avec l'aide de ses
plus fortuns admirateurs : l'Archiduc
Rodolphe, le Prince Lobkowitz et le Prince
Kinsky. Ces derniers s'engagent verser
Beethoven une rente annuelle de 4
000 florins, lui permettant de vivre sans
contrainte financire. L'unique condition
est que le compositeur devra ne pas quitter
Vienne. Beethoven accepte. Cette rente fera
de lui le premier compositeur indpendant.
Avant ce contrat, que ce soit Bach, Mozart
ou Haydn, les musiciens et les compositeurs
taient des serviteurs au sein d'une
maison d'un riche aristocrate. Un domestique
sans plus de droit que les autres, mais avec
des devoirs de compositions et de reprsentations.
Une re nouvelle voit ainsi le jour pour
la musique : le compositeur est libre d'crire
quand il veut, ce qu'il veut, sur commande
ou non.


En
1812, Beethoven prend les eaux Teplitz, et rdige une lettre ardente
"L'immortelle bien-aime". Cette lettre, qu'on retrouva dans un
tiroir secret avec la testament d'Heiligenstadt, n'a pas fini de
susciter les recherches et les suppositions des biographes du musicien.
Nombreuses sont ses lves et ses amies qui ont, tour tour, t
propose comme tant la destinataire de cette lettre. A moins qu'un
nouveau document ne soit dcouvert, comme cela est encore parfois le
cas dans les salles de vente ou une collection prive, il est fort
probable que le secret amour de Beethoven soit prserv.

Fin juillet 1812, Beethoven rencontre Goethe,
l'initiative de Bettina Brentano.
Les deux grands hommes s'admirent mais ne
se comprennent pas. Le compositeur trouve
le pote - conseiller trop servile,
et ce dernier estime que Beethoven est "
tout fait indompt ".
Beethoven admire Goethe, et mettra en musique
plusieurs de ses pomes. Il gardera
toujours un regret de ne pas s'tre
mieux entendu avec Goethe.
Mais l'un de ses protecteurs, le Prince Lobkowitz,
prouve des difficults financires,
et le Prince Kinski meurt d'un chute de cheval
et les descendants tentent de se dfaire
de l'obligation financire envers Beethoven.
Ce sera le dbut de plusieurs procs
que le compositeur intentera pour sauvegarder
son indpendance financire.
D'autres suivront pour des motifs diffrents.

Le tchque Johann Nepomuk Maelzel prend
alors contact avec Beethoven. Inventeur gnial,
probable inventeur du mtronome, Maelzel
avait dj rencontr Beethoven
et cr divers outils pour soutenir Beethoven et l'aider dans son audition
dfaillante : cornets acoustiques, systmes
d'coute raccords au piano, etc.
En 1813, Beethoven compose 'La victoire de Wellington',
uvre ralise pour un instrument
mcanique de Maelzel, le "Panharmonica"
(ou "Panharmonicon"). Mais c'est surtout
le mtronome qui fera voluer
la musique, et Beethoven, qui en a tout de suite
saisi l'intrt, annotera scrupuleusement
nombre de ses partitions afin que ses uvres
soient interprtes comme il le
souhaite.



L'Acadmie de 1814 prsentera
cette oeuvre ainsi que les septime
et la huitime symphonies. Ce
sera galement la rcriture
de Leonore en Fidelio, seul opra
de Beethoven, qui remportera
enfin le succs auprs
du public.
Puis, le Congrs de Vienne,
qui regroupe tout ce que le monde compte
de ttes couronnes afin
de dbattre de l'avenir de l'Europe
aprs Napolon, sera un
moment de gloire et de reconnaissance
pour Beethoven. Il sera invit
jouer plusieurs reprises
et en prouvera une lgitime
fiert.

Le 15 novembre 1815, Kaspar Karl, le frre
de Beethoven, dcde. Il laisse
une femme que le compositeur surnommera "La
reine de la nuit" en raison des murs
de la veuve, ainsi qu'un fils, Karl, qui a
neuf ans. La vie de Beethoven va alors changer,
car son frre avait inscrit sur son
testament qu'il souhaitait que la tutelle
de son fils soit exerce conjointement
par sa femme et par Ludwig, son frre.
Ce dernier prendra son rle trs
au srieux, mais le clibataire
de quarante cinq ans qui n'entend plus aura bien du mal
cohabiter et comprendre
l'enfant puis le jeune homme. Cette cohabitation
sera source de nouveaux procs avec
la mre de l'enfant, de conflits de
gnrations et de nombreux tracas.
En 1816, Carl Czerny (futur matre
de Franz Liszt), lve de Beethoven
deviendra le professeur de musique de Karl,
mais sans rencontrer le succs espr
par le grand compositeur. A cette poque,
il termine le cycle de lieders "A la
bien-aime lointaine" et bauche
un premier thme pour la neuvime
symphonie.
Deux ans plus tard, l'Archiduc Rodolphe accde
au cardinalat et Beethoven commence la composition
de la Messe en r. Elle ne sera pas
prte pour l'intronisation, mais l'uvre
sera d'une incomparable richesse.
Gioachino Rossini fait un triomphe
Vienne 1822 et il rencontrera Beethoven.
La barrire du langage et la surdit
de Beethoven ne permettront qu'un change
bref. Le compositeur viennois n'apprciait
que modrment l'opra
italien, qu'il considrait comme peu
srieux.


La neuvime symphonie sera pratiquement
acheve en 1823, la mme
anne que la Missa solemnis. Liszt,
qui a alors onze ans, rencontrera Beethoven,
qui assistera peut-tre
son concert du 13 avril. Il flicitera
chaleureusement le jeune virtuose qui,
des annes plus tard, transcrira
l'intgralit des symphonies
de Beethoven pour le piano.

Le 7 mai 1824 sera la date de la premire
interprtation de la neuvime
symphonie et malgr les difficults
musicales, mais galement celles des
parties chantes, ce sera un succs.
Malheureusement sans retombes financires.
Les ennuis financiers n'ont de cesse de miner
le compositeur. Il a bien de l'argent de ct,
mais il le garde pour son neveu.
Ce sera ensuite l'poque des derniers
quatuors, si difficiles encore pour le public
d'aujourd'hui qui sait pourtant apprcier
les autres oeuvres. La dixime symphonie
est mise en chantier.

Fin 1826, Beethoven prendra froid en rentrant
de chez son frre, avec lequel il s'est
encore disput. La maladie compliquera
les autres maux dont Beethoven a souffert tout
au long de sa vie. Il s'teindra entour
de ses plus chers amis, le 26 mars 1827, alors
qu'un orage se dchane.



La crmonie funbre
se droula l'glise
de la Sainte Trinit. On estime
que entre 10 000 30 000 personnes
se sont runies pour accompagner
Ludwig van Beethoven vers sa dernire
demeure. Franz Schubert, timide et grand admirateur
du grand compositeur sans l'approcher,
sera l'un des porteurs de flambeau avec
de nombreux autres musiciens. Schubert
dcdera l'anne
suivante et sera enterr
ct de Beethoven.
Heinrich Anschtz, acteur, lit
l'oraison funbre de Beethoven,
crite par Franz Grillparzer,
grand homme de lettres, devant les portes
du cimetire de Währing
(aujourd'hui, Schubert Park).
avatar
AYOUB
Admin
Admin

: 2938
: 23
: islalmayoub94.skyrock.com
Personalized field :
: 3353
: 10/09/2008

http://islamayoub94.skyrock.com

    

. : Beethoven : biographie

   mehdi_star_boy 24, 2009 6:16 pm

merciiiiiiiiii
avatar
mehdi_star_boy



: 616
: 22
: http://www.mehdistarboy.skyrock.com
Personalized field :
: 340
: 773
: 02/04/2009

http://www.milano.arabstar.biz

    

. : Beethoven : biographie

   sidra_wawa 24, 2009 7:14 pm

10xxxxxxxxxxxxxx
avatar
sidra_wawa



: 919
: 22
Personalized field :
: 1103
: 20/01/2009

    

. : Beethoven : biographie

   AYOUB 25, 2009 2:01 am

derien mehdi
ur welcome bouchra
avatar
AYOUB
Admin
Admin

: 2938
: 23
: islalmayoub94.skyrock.com
Personalized field :
: 3353
: 10/09/2008

http://islamayoub94.skyrock.com

    

. : Beethoven : biographie

   DR_malak 19, 2009 10:41 pm

avatar
DR_malak



: 457
: 23
: 540
: 15/04/2009

    

. : Beethoven : biographie

   AYOUB 20, 2009 7:47 pm

el3fw
avatar
AYOUB
Admin
Admin

: 2938
: 23
: islalmayoub94.skyrock.com
Personalized field :
: 3353
: 10/09/2008

http://islamayoub94.skyrock.com

    

. : Beethoven : biographie

   ***Abir*** 09, 2010 11:52 pm

a good story 10x
avatar
***Abir***



: 54
: 22
: 54
: 09/06/2010

    

. : Beethoven : biographie

   milano mila 10, 2010 12:05 pm

twil bazaf 3ala kkol hal meri

milano mila



: 458
:
: 600
: 05/02/2010

    

. : Beethoven : biographie

   AYOUB 26, 2010 3:13 pm

deriEn
avatar
AYOUB
Admin
Admin

: 2938
: 23
: islalmayoub94.skyrock.com
Personalized field :
: 3353
: 10/09/2008

http://islamayoub94.skyrock.com

    

. : Beethoven : biographie

   monsaf0 11, 2010 11:03 pm

mrci
avatar
monsaf0



: 226
: 22
: 286
: 23/10/2009

    

. : Beethoven : biographie

   AYOUB 12, 2010 3:20 pm

derien
avatar
AYOUB
Admin
Admin

: 2938
: 23
: islalmayoub94.skyrock.com
Personalized field :
: 3353
: 10/09/2008

http://islamayoub94.skyrock.com

    

. : Beethoven : biographie

   monsaf0 25, 2010 12:32 am

katare man el mawadi3e ta3e el mosi9a
mri tout jeur
avatar
monsaf0



: 226
: 22
: 286
: 23/10/2009

    

      

- 

 ::   :: 

 
: